Information Biodiversité Suisse IBS Nr. 113

Les mites citadines sont moins attirées par la lumière

IBS 2016/113

L’augmentation au niveau global de la pollution lumineuses se répercute négativement sur la diversité des espèces. Les plus touchés sont les insectes nocturnes: ils sont attirés par les sources lumineuses artificielles et en meurent souvent. Une étude a montré que les mites citadines en Suisse et en France ont appris à éviter la lumière. Cette adaptation permet une diminution de la mortalité accrue due à la lumière artificielle, mais peut aussi avoir de conséquences négatives pour les communautés d'insectes.

Catégories

Allemand, Français